Circulation alternée : quelles solutions pour se déplacer facilement ?

circulation alternée

Circulation alternée : quelles solutions pour se déplacer facilement ?

Après cinq journées de qualité de l’air très médiocre, la préfecture de police de Paris a mis en place la circulation alternée, ce mardi 6 décembre, sur toute la région parisienne.

En effet, Airparif, l’observatoire associatif de la qualité de l’air en Ile-de-France, prévoit un indice de 8 sur 10 aujourd’hui, qui correspond à une qualité de l’air « mauvaise » avec une concentration de 60 à 75 µg/m³. La pollution touche également le bassin rhodanien : dans le Rhône, l’alerte de niveau 1, sur une échelle de 3, a été déclenchée.

Le principe de la circulation alternée est simple : les véhicules légers (voitures, scooters et motos) aux immatriculations impaires circulent les jours impairs, les immatriculations paires les jours pairs. Aujourd’hui  6 décembre, seuls les véhicules pairs peuvent circuler.

A noter que les véhicules considérés comme « propres » (électriques, hybrides, fonctionnant au gaz), mais aussi les taxis, voitures de tourisme avec chauffeur, et véhicules professionnels dans certains cas sont autorisés à circuler. Pour en savoir plus sur les contours de la mesure, voir ici.

Toute infraction est passible d’une amende de 22 euros (si elle est réglée immédiatement) ou 35 euros ensuite. Un automobiliste récalcitrant pourra voir son véhicule immobilisé ou mis en fourrière. Plus de mille policiers seront déployés pour faire appliquer les restrictions.

Si vous êtes concerné, comment vous déplacer facilement ? EM Services, cabinet de conseil (filiale du groupe RATP) spécialisé dans la mobilité durable fait le point sur les solutions possibles :

  • Les transports en commun (métro, bus, tramway, RER) : ils sont gratuits aujourd’hui dans la zone et pour toute la durée concernée. A noter que le stationnement est également gratuit aujourd’hui pour les véhicules interdits de circulation (donc aux plaques impaires) ;
  • Le covoiturage : les voitures transportant au moins trois personnes sont autorisées à circuler quelle que soit leur immatriculation. C’est l’occasion de s’essayer au covoiturage, via les plateformes grand public comme BlaBlaCar, les plateformes d’entreprise comme celles mises en place par Wayz’Up, ou Karos, ou en vous organisant avec vos voisins, vos collègues ;
  • L’autopartage : vous pouvez utiliser les véhicules en flotte (type Zipcar, Citiz, Keylib, Matcha ou Autolib’ – 1h gratuite pour les tickets d’une journée ce mardi), une voiture partagée via un service comme Koolicar, ou en vous organisant avec vos amis et collègues, à condition bien sûr qu’elle soit immatriculée d’un nombre pair ;
  • Le vélo : avec votre vélo personnel ou en Vélib’ – le ticket un jour Vélib est gratuit aujourd’hui ;
  • Le télétravail : de plus en plus plébiscitée, cette solution vous permet de travailler depuis chez vous ou depuis un tiers-lieu (télé-centre, bureau en coworking…). Plusieurs réseaux existent et notamment celui de Néo Nomade qui vous propose des tiers lieux dans plus de 182 villes de France.

Nous contribuons tous aux émissions atmosphériques de polluants. Chacun d’entre nous peut agir afin de protéger notre environnement, notre santé et par conséquent notre futur. Et si aujourd’hui était l’occasion de changer ses habitudes en matière de mobilité pour adopter une solution plus durable ?

EM services accompagne chaque année plus d’une centaine d’entreprises et de collectivités dans les problématiques de mobilité des salariés et usagers. Pour en savoir plus, rendez-vous sur notre site.