biletul zilei cu meciuri din fotbal biletul zilei pariuri biletul zilei de azi la pariuri sportive

Gestion de la station de bus OSMOSE

Description du projet

Client
 RATP
Date
 2013-2014
Osmose, un projet européen

Depuis juillet 2013, EM Services a été désigné comme exploitant de la station Osmose.

En partenariat avec les autres filiales du Groupe RATP, il a été décidé de continuer l’expérimentation en transformant cette station en un laboratoire grandeur nature de services innovants.

La station

La station Osmose a vu le jour en mai 2012, dans le cadre du projet européen EBSF (European Bus System of the Future). La RATP, qui s’est engagée depuis plus de 10 ans dans une réflexion de fond sur les espaces de transports urbains, a saisi cette opportunité pour mettre en place ce modèle de station innovante, précurseur de futures stations de bus urbaines. Son objectif était de nourrir les réflexions des différents acteurs du secteur, et de fournir un espace d’attente hautement qualitatif aux usagers.

Cette station « augmentée » regroupe un panel de services destiné à améliorer l’attente des usagers et à l’insérer dans le tissu urbain local. Pour cela, une attention particulière a été portée à l’ambiance de la station, qui a été voulu calme et reposante, à son design, particulièrement soigné grâce au travail du designer Marc Aurel, et au confort au sein de la station.

Les services proposés vont d’un accès simplifié à l’information, à une série de services simples pour les riverains comme pour les usagers des transports, comme un mini-commerce proposant des café ou des snacks, une bibliothèque en libre-service, ou une connexion WiFi gratuite. Une série de partenariats a permis d’amener une collaboration riche autour de produits innovants, comme une vitre chauffante ou des animations lumineuses.

L’expérimentation

Cette nouvelle phase de vie de la station, réalisée en partenariat avec le Paris Région Lab et la Ville de Paris, vise à tester in situ une série de services innovants pour les usagers comme pour les riverains. Cette expérimentation commencera dès février 2014, et durera une année environ. Durant cette période, différents types de services seront testés, qui pourront concerner aussi bien le confort d’attente dans la station que son intégration au tissu urbain local, en passant par une amélioration de l’information à destination des différents utilisateurs de cet espace. Trois axes principaux ont été retenus : les services liés au monde du numériques, ceux liés à l’économie collaborative, et enfin ceux liés à la distribution.

Cette expérimentation, particulièrement inédite car elle amène l’innovation dans la rue, au contact direct des usagers, vise non seulement à poursuivre la réflexion autour d’un modèle de station de bus du futur, mais aussi à amener une nouvelle méthodologie de conception dans l’espace public en impliquant tous les acteurs de sa construction.