biletul zilei cu meciuri din fotbal biletul zilei pariuri biletul zilei de azi la pariuri sportive

Plan de Déplacement de la RATP - Site de Val-de-Fontenay

Description du projet

Le contexte du Plan de Déplacement

Le PDE du site de Val-de-Fontenay de la RATP sur la commune de Fontenay-sous –Bois a été lancé en 2013 pour répondre à l’obligation réglementaire du Plan de Protection de l’Atmosphère Ile-deFrance, en cohérence avec le Bilan Carbone et la stratégie développement durable du Groupe RATP.

Les enjeux du Plan de Déplacement
  • Améliorer la sécurité des déplacements sur la zone: la zone de Val-de-Fontenay jouit d’une desserte intéressante en transports en commun et en voiture. Néanmoins, les abords du site à la sortie de l’A86 sont dangereux pour les piétons et les cyclistes. Le PDE a pour but d’identifier les zones dangereuses et d’émettre des propositions pour éviter les accidents.
  • Dégager des actions innovantes pour un PDE de seconde génération: une large majorité de salariés vient en transports en commun sur le site de Val-de-Fontenay. Ce PDE se révèle donc être un PDE de seconde génération où l’enjeu principal n’est plus de limiter l’usage de la voiture individuelle mais de développer des actions innovantes pour améliorer l’usage des modes doux et du télétravail.
  • Servir d’exemple pour d’autres Plans de Déplacement au sein de la RATP. D’autres sites de la RATP sont dans l’obligation de réaliser leur Plan de Déplacement. Ce premier PDE sur Val-de-Fontenay a pour vocation d’être exemplaire et de poser des bases de diagnostic et de plan d’actions aisément généralisables pour les autres sites obligés.
Nos réalisations
  • Un diagnostic précis des potentiels de déplacement en modes doux et les candidats à la non-mobilité (télétravailleurs potentiels): grâce à notre logiciel de cartographie et de calcul de temps de trajet, nous avons réalisé un diagnostic précis du potentiel d’usagers des modes doux (vélo et marche). Le diagnostic conclut à une possibilité de multiplication par trois de ces usagers, contribuant à une baisse de l’hyper fréquentation en heure de pointe du RER A et de la congestion routière.
  • Un focus sur les points noirs de sécurité de la zone: nous avons réalisé un diagnostic précis des problèmes de sécurité routière sur la zone, conduisant à la réactualisation d’un projet de passerelle entre les deux parties du site, sécurisant ainsi la traversée d’une quatre voies dangereuse. Suite aux groupes de discussion, une alerte a été émise sur un problème de synchronisation de feux tricolores, mettant sérieusement en danger la sécurité des piétons.
  • La révision des règles de stationnement: les questionnaires et les groupes de discussion ont mis en avant l’opacité des règles d’attribution des badges de stationnement. Le PDE a permis de lancer une réflexion sur une attribution plus transparente et plus démocratique de ces places de parking.
  • La définition d’un plan d’actions spécifique et d’un plan d’actions transversal : ce Plan de Déplacement a permis de dégager des pistes d’actions transversales à l’ensemble du Groupe RATP, qui serviront de base directement exploitable pour les PDE à mener sur les autres sites. Ce PDE a aussi permis de mettre en avant une demande forte de télétravail et de flexibilité des horaires de la part des salariés du tertiaire.