Valorisation de l’accessibilité des zones d’activités du territoire de Marne-la-Vallée

Syndicat de transports

Valorisation de l’accessibilité des zones d’activités du territoire de Marne-la-Vallée

La valorisation de l’accessibilité des zones d’activités du territoire : un projet d’envergure pour le  Syndicat Intercommunal de Transport de Marne-la-Vallée (SIT), mené avec l’appui du Groupe RATP Dev 

Depuis plus de deux ans, EM Services, filiale du groupe RATP, accompagne le Syndicat Intercommunal de Transport de Marne-la-Vallée (SIT) dans la valorisation de l’accessibilité des 35 zones d’activités que compte son territoire. Celui-ci s’étend sur 28 communes, compte 60 000 emplois et plus de 2 300 entreprises et établissements.

EM Services se positionne comme un acteur fédérateur d’idées et d’actions auprès du SIT et des entreprises en matière de mobilité.

Les enjeux sont forts sur le territoire car l’accessibilité des différentes zones d’activités est assez inégale selon leur localisation : neuf d’entre elles sont ainsi situées à plus de 20 minutes d’une gare en transports en commun. Leur desserte en transports en commun est donc difficile, et l’offre peine à être concurrentielle  à la voiture particulière. Malgré ces contraintes, les ZAE poursuivent leur développement en termes d’emplois, d’activités et d’usagers ce qui rend encore plus prioritaire la question de l’accessibilité.

Après une étude fine de l’accessibilité des pôles d’emplois du territoire du SIT, EM Services travaille aujourd’hui avec l’ensemble des entreprises à l’élaboration de Plans de Déplacements Inter-Entreprises (PDIE) qui ont pour objectif la promotion des modes alternatifs à la voiture auprès de leurs salariés et de leurs visiteurs. Les consultants d’EM Services ont ainsi rencontré dans le courant du mois d’octobre un large panel d’entreprises pour définir avec eux des actions concrètes, en cohérence avec les pratiques de mobilités des actifs.

L’intervention d’EM Services a ainsi permis d’impulser une dynamique globale pour renforcer l’accessibilité du territoire. En 2016, le SIT a ainsi créé un service de transport à la demande (TAD), avec le soutien du STIF, car comme Jean-Jacques Barbaux, Vice-président représentant la Grande Couronne l’a rappelé le 17 février : « le renforcement du TAD est essentiel. C’est un outil efficace qui répond au mieux aux problématiques de mobilités de la Seine-et-Marne ». Fort du succès de l’exploitation d’un service dans le Bassin Chellois (pour le compte du SITBCCE), c’est Flexcité (autre filiale du groupe RATP) qui a remporté en juin dernier le marché sur le périmètre du SIT.

La diversification de l’offre de transport se couple à une amélioration de l’information voyageurs  puisque le SIT vient de lancer un marché concernant notamment la création d’un portail d’information multimodale.

Un bel exemple de travail en commun, qui ouvre de belles perspectives de développement et de partenariat entre le groupe RATP et le territoire du SIT.