L’Assistance publique - Hôpitaux de Paris poursuit sa démarche pour l’amélioration de la mobilité de ses salariés

aphp

L’Assistance publique – Hôpitaux de Paris poursuit sa démarche pour l’amélioration de la mobilité de ses salariés

L’Assistance publique – Hôpitaux de Paris (APHP) poursuit sa démarche pour l’amélioration de la mobilité de ses salariés avec l’appui d’EM Services

EM Services accompagne l’APHP depuis 2004 dans l’amélioration des pratiques de déplacements des salariés de ses établissements hospitaliers sur l’ensemble de l’Ile de France.

Dans le cadre de la convention entre l’APHP et la RATP, EM Services avait alors accompagné les établissements Cochin, Raymond Poincarré, Saint-Vincent-de-Paul, Laroche Guyon et Joffre Dupuytren dans l’élaboration de leurs plans de mobilité et d’accessibilité. Il s’agissait alors des premières réflexions sur les PDE en France.

Par la suite, EM Services a travaillé avec l’hôpital de La Pitié Salpêtrière dans la réalisation d’un schéma d’accessibilité pour résoudre les problématiques des salariés en matière de stationnement et de circulation, et dans l’organisation de stands d’information et de concertation sur la mobilité lors de la journée du Développement Durable.

Pour poursuivre cette démarche, l’APHP a engagé la réalisation des plans de mobilité de douze groupes hospitaliers en Ile de France, soit 31 établissements, avec l’appui d’EM Services.

Les deux premiers plans de mobilité concerne deux hôpitaux : Raymond Poincaré à Garches et Ambroise Paré à Boulogne Billancourt. L’approche proposée par EM Services a été particulièrement appréciée car elle permet de prendre en compte de manière très opérationnelle les problématiques propres aux plans de mobilité hospitaliers d’une part et aux hôpitaux de manière plus générale :

  • Des contraintes financières qui limitent la portée des actions en faveur du développement durable,
  • Des obligations liées au service public hospitalier (des déplacements domicile-travail en heures creuses des salariés, un service continu, une accessibilité aux PMR…),
  • Des problématiques de transports très complexes (multiplicité des flux : personnel, patients, visiteurs, fournisseurs ; une organisation spécifiques du stationnement, des amplitudes horaires particulières…)