Intégrer les conditions de déplacement dans les arbitrages RH de mobilité individuelle des collaborateurs

décision RH

Intégrer les conditions de déplacement dans les arbitrages RH de mobilité individuelle des collaborateurs

La mobilité domicile-travail, longtemps en dehors du périmètre d’intervention des Directions des Ressources Humaines à l’exception de sujets règlementaires tels que la prise en charge obligatoire de la moitié du coût de l’abonnement de transport, devient progressivement un facteur clé du recrutement et de la fidélisation des talents. En témoigne l’émergence de la fonction de Chief-Happiness Manager dont le nom suscite la curiosité. La qualité de vie au travail est au cœur des projets de transformation RH. En France, le coût du mal-être au travail est estimé à 12 600 euros par salarié dans le secteur privé, d’après une étude du cabinet Mozart Consulting de 2017.

Si le trajet domicile-travail relève d’une décision d’organisation individuelle du salarié, comment les DRH peuvent-ils s’emparer de ce sujet ?

De quels outils disposent-ils ou quelles démarches peuvent-ils lancer pour prendre le sujet à bras le corps ?

Un préalable indispensable : estimer les temps de trajet et conditions de déplacement des salariés

Le préalable est de poser un diagnostic chiffré : mesurer les temps de trajets, les conditions de confort… Calculer l’ensemble de ces trajets, vers un ou plusieurs sites de travail, peut  s’avérer compliqué : quel outil utiliser ? Comment rassurer les délégués du personnel, membres des CHSCT et CE quant à la fiabilité de la méthode ? Quels critères pour une évaluation homogène pour l’ensemble de la population ?

« Dans le cadre de notre politique RH de mobilité professionnelle, nous devons être davantage outillés en interne afin de répondre aux sollicitations de nos collaborateurs qui évoluent dans leurs fonctions. ‘Quel est le site le plus accessible en fonction de mon mode de transport ?’ nous demandent les collaborateurs. Nous devons leur apporter des réponses précises et fiables, c’est un élément clé dans la décision de changer de poste. » commente un Responsable RH d’une grande banque française.

Prendre en compte la dimension temps de trajet au moment d’un changement de poste

Une fois le diagnostic actuel posé, les conditions de déplacement et la diminution des temps de trajets peuvent être un curseur pour arbitrer en faveur d’une mobilité professionnelle plutôt qu’une autre.

Dans certains groupes d’ailleurs, ce critère fait même partie des négociations avec les instances représentatives du personnel : remboursement des notes de frais en fonction des modes de transports à disposition des salariés, niveau des indemnités versées dans le cas d’un déménagement, versement d’une indemnité kilométrique vélo (IKV), mise en place d’un crédit mobilité pour gérer sa mobilité domicile-travail et professionnelle de manière plus souple…

Proposer des solutions de mobilité concrètes pour les populations itinérantes

Parmi les grands groupes de conseil, dont le taux de turn-over est particulièrement élevé à 20% en moyenne*, nombreux sont ceux qui s’interrogent : comment optimiser la mobilité des consultants, population toujours en déplacement et passant facilement d’une entreprise à l’autre ? Faire du temps de trajet un critère dans les propositions d’affectation des salariés, définir une politique de mobilité du quotidien, proposer un aménagement des horaires de travail, du télétravail, du travail en tiers lieux (à l’instar de Capgemini** par exemple), instaurer des règles prioritaire dans l’accession aux places de stationnement peuvent faire partie du champ des actions possibles.

Une chose est sûre, il n’est pas suffisant de se limiter à une compensation financière, si intéressante soit-elle, comme régulièrement observé dans le cadre d’opérations de déménagement : si elle est souvent indispensable pour accepter un changement majeur de lieu de travail, elle ne peut à elle seule palier le stress et la fatigue d’un allongement important du temps de trajet.

 

* https://start.lesechos.fr/rejoindre-une-entreprise/actu-recrutement/comment-les-cabinets-de-conseil-chouchoutent-leurs-jeunes-recrues-5118.php

** https://www.neo-nomade.com/blog/coworking-pour-les-salaries-d-entreprise/